A free template from Joomlashack

A free template from Joomlashack

OOPS. Your Flash player is missing or outdated.Click here to update your player so you can see this content.
Site de JB arrow Articles arrow Toulouse arrow La chaussée du Bazacle
La chaussée du Bazacle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Histoire

ImageLe mot "Bazacle" vient du latin "vadaculum" et veut dire petit gué. Les hommes ont pu toujours le traverser aux périodes de basses eaux.

Un autre explication relative à l'étymologie de ce nom, serait que "vadum" signifie haut-fond ou passe dangereuse pour ceux qui naviguent.

Le gué du Bazacle se trouve au point de ralentissement du courant, après le changement de direction du fleuve. Le site est favorable à la sédimentation, au point qu'on dut raser deux îlots. On a pu y retrouver des pièces de monnaie  datant de l'Antiquité, deniers de Jules César; à la fin du XIXe siècle.

C'est à proximité de cet endroit que fut réalisé un des trois grands travaux augustéens : le premier pont  sur la Garonne à Tolosa. De 1971 à 1973, des sondages  réalisés permirent la récupération d'objets divers, dont des monnaies. Des vestiges de ce pont furent découverts : un très grand nombre de sabots de pieux en fer dont plusieurs coiffaient encore des fragments de pieux en bois qui servaient à supporter le tablier en bois du pont. Ce pont, dont la longueur était de 250 mètres environ et de 4 à 6 mètres de largeur était protégé en amont par une digue de fond, haute de 0,60 mètre (2 pieds romains), épaisse de 1,20 mètre (4 pieds romains) et faite d'un béton très dur enrobant des cailloux. Cette digue était placée parallèlement au pont, à 5 mètres environ de celui-ci.  La datation de ce pont de bois est estimée à l'an 0, par l'étude des pièces retrouvées.

Ce pont était très en dehors de Tolosa (II), assez loin de l'enceinte, autre des grands travaux augustéens.

Actionnariat 

ImageEn 1190, avec autorisation du comte Raymond V de Toulouse un barrage (appellé aussi chaussée du Bazacle ) fut construit avec de nouveaux moulins, le financement de ce complexe ainsi que les frais entretien et fontionnement fut assuré par une association de seigneurs.

Les bénéfices étaient répartis entre actionnaires suivant le nombre de parts en leur possession, petit à petit ces parts s’échangeaient entre seigneurs sur le marché de Toulouse, leurs cours variaient en fonction du rendement des moulins.

Le Bazacle devient ainsi la plus ancienne société par actions au monde .

C’est depuis 1888 que les moulins du Bazacle deviendront progressivement producteurs d’électricité et en 1946 propriété d'EDF.

La fête des meuniers

ImagePour honorer leur saint patron qui a partagé son manteau avec un pauvre, les meuniers du Bazacle, le 11 novembre offraient le pain à tous les pauvres de la cité, geste repris symboliquement par la distribution du pain béni à la sortie de la messe.

Vers la fin du XIIème siècle, pour remplacer les moulins à nef, on construit 12 moulins sur la terre ferme au Bazacle .
Chaque moulin portait un nom de Saint. Saint Martin est le patron des meuniers du Bazacle.
Les meules du Bazacle ont servi pour le grain, pour fouler le drap, le tabac et le pastel fin XVème début XVIème siècle.
Vingt meules en 1789 suffisaient à alimenter toutes les boulangeries du pays toulousain.
Après des inondations, un incendie, les moulins sont reconstruits en 1816.

C’est depuis 1888 que les moulins du Bazacle deviendront progressivement producteurs d’électricité et en 1946 propriété d'EDF.

Aujourd'hui

ImageImageAncien gué autour duquel se créa la cité de Toulouse, le Bazacle a accueilli diverses activités comme la tannerie, la filature et le tabac. Il est devenu une centrale hydraulique en 1889 et est actuellement exploité par Electricité de France. EDF-Le Bazacle est donc resté un lieu à forte dimension culturelle et pédagogique du fait des multiples fonctions qu’il continue à remplir : à la fois lieu d’exposition et de manifestation, lieu d’observation des poissons migrateurs au printemps et à l'automne et lieu d’histoire et de technique avec les souterrains qui recèlent d’anciennes turbines dont certaines fonctionnent encore.

 
< Précédent   Suivant >
Joomla Templates by Joomlashack